SNCF : des trains autonomes d’ici 2023

La SNCF et l’Institut de recherche technologique (IRT) Railenium annoncent des trains autonomes à l’horizon 2023.
Capgemini Engineering est partenaire du consortium dédié au train de Fret autonome aux côtés de Alstom, HITACHI RAIL STS et Apsys (Airbus), sous le pilotage de la SNCF et de Railenium.

  •  

    2

    Prototypes de trains autonomes 

  •  

    57M€

    Montant du programme Train Autonome Fret & Voyageurs 

  •  

    6

    Membres du consortium Fret 

Contexte

Avec ce projet en rupture, le groupe public ferroviaire se lance aujourd’hui dans la construction du système ferroviaire de demain.

En devenant d’ici 5 ans le premier opérateur à exploiter des trains autonomes pour le Fret comme pour le transport de voyageurs, la SNCF et ses partenaires positionnent la France à l’avant-garde de l’innovation dans le secteur.

Deux consortium rassemblant des entreprises technologiques et industrielles ont été créés en janvier 2018 pour une durée de 5 ans :

-Un consortium dédié à la réalisation d’un prototype de train de Fret autonome, dont Capgemini Engineering fait partie aux côtés d’Alstom, Hitachi Rail STS et Apsys (filiale d’Airbus)

-Un consortium dédié aux voyageurs pour la réalisation d’un prototype de train TER autonome. Il se compose de Bombardier, Bosch, Spirops et Thales.

Le budget global de cette phase de projet s’élève à 57 M€ : 30% financé par la SNCF, 30% par l’Etat et 40% par les partenaires.

Transporter plus de personnes et plus de marchandises, avec un meilleur service, une plus grande sobriété énergétique et encore plus de sécurité, c’est ce que rend possible le train autonome. Avec le train autonome, tous les trains circuleront de manière harmonisée et l’exploitation ferroviaire gagnera en fluidité. Et plus de fluidité, c’est une meilleure régularité et une plus grande ponctualité des trains. Un enjeu majeur pour le SNCF qui fait circuler 17 000 trains et transporte 4 millions de voyageurs par jour. Nous sommes pleinement engagés, avec nos partenaires, à dessiner le train du futur ... et le futur du train. Guillaume Pepy Ex-président de la SNCF

Approche et solutions

La démarche du projet est structurée selon les principes suivants :

  • la définition des spécifications d’un système de train de fret autonome
  • la mise en œuvre effective du prototype
  • la démonstration de la capacité à lever les verrous technologiques permettant d’atteindre le produit cible ainsi que des moyens nécessaires pour y parvenir comme une plateforme de test sous notre responsabilité
  • l’identification et la levée des difficultés liées aux démonstrations de sécurité ferroviaire et de cyber-sécurité
  • l’analyse de la faisabilité économique du produit cible, en particulier sur le coût du système bord ainsi que le coût d’acquisition des données utiles au système (dont les données d’infrastructure).

Sous la responsabilité de Capgemini Engineering :

  • Planification des activités / livrables / jalons du projet avec son plan de charge
  • Ingénierie Système : analyse & modélisation du besoin fonctionnel et dysfonctionnel
  • Définition de la stratégie d’intégration & validation du système autonome, et mise en œuvre d’une plateforme de tests capable de modéliser & simuler le système cible et ses sous-systèmes
  • Conception et validation du sous-système de surveillance de l’environnement extérieur du train (par caméra, radar, lidar , etc)
Impliqués sur la mobilité intelligente connectée et autonome dans l’automobile et l’aéronautique, nous sommes fiers d’être l’un des architectes de la transformation du secteur ferroviaire pour les années à venir en travaillant sur les défis technologiques des mobilités de demain. William Rozé Directeur général adjoint, Capgemini Engineering
Le projet constitue une formidable aventure technologique et humaine.
Les équipes Capgemini Engineering ont l’opportunité de collaborer avec des partenaires de renom, qui sont habituellement nos clients, en apportant et en enrichissant nos savoir-faire acquis dans divers secteurs comme l'aéronautique, le ferroviaire et surtout l’automobile. En tant que coordinateur projet, je suis fier de participer à cette transformation avec les équipes Capgemini Engineering.
Morgane Bogard Coordinateur du projet - Solution Manager Expertise Center Embedded & Connected Software - Capgemini Engineering

Premier test de mise en circulation réussi

Pour la première fois en France, une locomotive a circulé en autonomie partielle, dans des conditions d’exploitation réelles, avec des fonctions d’accélération et de freinage 100% automatisées. Cet essai marque une étape clé dans le projet Train Autonome lancé il y a deux ans, en partenariat avec Capgemini Engineering, Alstom, Apsys, Hitachi Rail et Railenium.

 

Communiqué de presse

SNCF ET SES PARTENAIRES FONT CIRCULER LE PREMIER TRAIN SEMI-AUTONOME SUR LE RÉSEAU FERRÉ NATIONAL

Téléchargez
Télécharger

En images

Train autonome

  • Leader

    dans les services d'innovation et d'ingénierie de systèmes complexes, comme le véhicule autonome

  • Cross-fertilisation

    d'expertises acquises dans divers secteurs (aéronautique, ferroviaire, automobile)

  • Partenaire historique

    de référence d'acteurs majeurs du ferroviaire (SNCF, ALSTOM)

  • Co-investissement

    (1,8M€)