Ingénierie et développement durable : une recherche constante de solutions innovantes

Comment les technologies et l'ingénierie peuvent-elles contribuer à un avenir plus durable ?

  •  

    +1,1°C

    Hausse des températures mondiales
    Périodes 1850-1900 – 2011-2020 

  •  

    +9 cm

    Elévation du niveau moyen des mers
    1993-2019 

  •  

    + 68%

    Evolution des émissions mondiales de CO² fossile
    1990-2019 

Le rôle fondamental de l’ingénierie pour le développement durable

Alors que le monde fait face à des enjeux humains et environnementaux majeurs, la recherche de solutions pour garantir un avenir durable est au cœur des préoccupations.

Dans son dernier rapport, l’UNESCO met en exergue ce besoin d’ingénierie verte pour répondre aux 17 objectifs de développement durable. Ces défis appellent à la recherche et la conception de solutions innovantes pour faire face à l’urgence climatique.

Le développement durable est un mode de développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Cette organisation tient compte des ressources finies de la planète et agit sur trois dimensions interdépendantes : environnementale | sociale | économique.

En savoir plus sur les objectifs de développement durable.

En parallèle et pendant des millénaires, les ingénieurs ont transformé le monde, depuis l’invention des premiers outils en pierre et de dispositifs simples, tels que la poulie et le levier dans l’Antiquité, jusqu’au développement de la machine à vapeur qui a conduit à la première révolution industrielle.

Aujourd’hui, le développement durable est une composante majeure et incontournable des différents secteurs industriels et du métier d’ingénieur : intelligence artificielle verte, éco-conception de matériel, Green IT, hydrogène… Nos ingénieurs sont plus que jamais sollicités et engagés pour challenger ces défis.

L’hydrogène : au cœur des défis environnementaux

Réel vecteur de décarbonation, l’hydrogène est aujourd’hui considéré comme un levier de performance de l’industrie française. Depuis plusieurs années, nos ingénieurs se saisissent des problématiques de performance, de sécurité et de durabilité de l’intégralité de la chaîne de valeur de l’hydrogène pour relever les défis technologiques de ce vecteur énergétique durable.

De la conception de solutions durables en amont des procédés de fabrication à leur déploiement, l’hydrogène est au cœur des sujets d’ingénierie cross-industries. Avec ces projets, nos ingénieurs cherchent des solutions, exploitent le potentiel de l’hydrogène, innovent et tentent de répondre à des problématiques concrètes posées par cette source d’énergie :

Quels défis relever pour faire de l’hydrogène une solution énergétique fiable ?

Comment répondre aux enjeux de la production d’hydrogène ?

De l’IA classique à l’IA verte, évolutions et solutions

Parmi le panel de technologies pensées pour être durable, nous retrouvons la « Green AI », l’Intelligence Artificielle durable.

En effet, l’IA telle qu’on la connait depuis quelques années ne cesse de se développer mais s’avère à la fois très énergivore (notamment du fait des capacités de calculs et de quantité de données nécessaires). Aujourd’hui, évaluer son impact sur l’environnement devient crucial, surtout lorsque les études de marché prévoient que 70% des entreprises déploieront au moins une solution d’IA d’ici 2030.

Partant de ce constat, nos équipes recherche et innovation ont conçu et développé SusAI, un outil visant à évaluer et réduire facilement l’empreinte carbone d’une solution en IA.

L’outil permet par exemple d’optimiser un ensemble de paramètres clés tels que le matériel, l’emplacement et l’architecture du modèle pour proposer la meilleure solution d’un point de vue environnemental.

Découvrez SusAI

Vers un numérique plus responsable avec la Green IT

La Green IT est un ensemble de solutions visant à optimiser l’impact de la surconsommation des ressources IT dans un objectif de réduction de l’empreinte carbone.

Alors que le digital représente déjà 5,5% des gaz à effet de serre dans le monde, la Green IT devient un élément incontournable dans l’univers du numérique et se place au cœur de la transformation digitale.

La sobriété numérique est-elle une tendance de fond ou un effet de mode ? Des conseils pour réduire son empreinte digitale environnementale ? La green IT est-elle source d’économies ? Retrouvez toutes les réponses à ces questions sur l’article :

LA GREEN IT, NOUVELLE NORME DE LA TRANSFORMATION DIGITALE ?

Notre département IT Transformation s’engage pour un numérique responsable.

Au travers de formations et de certifications, nous avons pour ambition de permettre au plus grand nombre de nos collaborateurs et clients d’être sensibilisés à cette démarche.

Nous sommes persuadés que les entreprises ont un rôle primordial à jouer dans la mise en œuvre du développement durable et notre conviction est que ce sujet doit être traité de manière globale, sur l’intégralité du cycle de vie du produit. Jeoffrey De Joybert Team Unit Director Business Services | Capgemini Engineering

Un engagement sociétal porté par toutes les parties prenantes

La démarche pour répondre aux différents objectifs de développement durable peut prendre plusieurs formes mais elle puise essentiellement sa force de l’engagement de ses acteurs. Actions individuelles, gouvernementales, des entreprises ou associations… C’est ensemble que ces actions prennent forme et puissance.

Convaincus par la force de ce partage et par l’importance de la responsabilité sociétale des entreprises, nous déployons depuis 10 ans une politique active en mécénat de compétences.
Cet engagement permet à nos ingénieurs de partager leurs savoir-faire avec des organismes d’intérêt général et développer ainsi des projets environnementaux, sociétaux et solidaires.

Nos ingénieurs travaillent par exemple aux côtés de la Fondation Tara Océan (première fondation reconnue d’utilité publique et consacrée à l’océan en France) sur la digitalisation de leur processus d’échantillonnage et facilitent ainsi la fondation dans ses recherches océaniques à visée éducative et scientifique :

Mécénat de compétences

Ingénierie & environnement | Faciliter les processus d’échantillonnage de Tara Océan

Alors que la Mission microbiome continue d’avancer, Romain Troublé – Directeur général de la Fondation Tara Océan – fait état de la mission et de notre partenariat en mécénat de compétences.

L’ingénierie et la technologie sont au cœur de la vie moderne et du développement durable. A travers ces projets sociétaux et environnementaux développés pour nos clients et partenaires, nos ingénieurs contribuent à la création d’un monde plus durable.